Dernières nouvelles

Bamako : les autorités vent débout contre l’occupation anarchique des axes de circulation

L’occupation anarchique du domaine public sur les axes de circulation continue de préoccuper les usagers de la route et les responsables de la ville de Bamako. « Un défi à relever », selon certains responsables. C’est dans ce cadre et sur ordre de la délégation spéciale de gestion de la mairie du district, une opération de déguerpissement est en cours dans la capitale malienne.

Ils sont entre autres boutiquier, revendeurs de carburant, de fruits et légumes et articles divers. Même s’ils sont conscients de violer le code de la route, nombreux sont parmi eux qui affirment ne pas avoir d’autres alternatives. « Tous ceux qui revendent sur les trottoirs sont à la recherche de quoi prendre en charge leur famille. Au lieu de ramasser nos marchandises, ils peuvent juste nous expliquer ce qu’il y a lieu de faire ». C’est ce que recommande une dame qui occupe les lieux. « Il est difficile d’abandonner une place où on gagne son pain quotidien », renchérit un occupant. Il se dit conscient que « les artères routiers ne doivent pas servir de sites commerciaux »« Que les autorités nous proposent un autre site ou nous donnent d’autres emploi pour que nous libérons cette voie », martèle un autre. Pour ce dernier « l’endroit a l’air d’un port pour nous ».

Mettre l’accent sur la sensibilisation

La direction urbaine du bon ordre et de la protection de l’environnement, qui exécute cette opération affirme avoir d’abord procédé à l’information et à la sensibilisation des occupants avant cette phase du déguerpissement. « Nous avons distribué des copies à des marchands ambulants pour leur expliquer l’inconvénient même de l’occupation du domaine public », affirme le Commissaire divisionnaire, Moro Diarra, directeur de la DUBOPE. « Chaque fois qu’on les chasse, ils reviennent encore. Souvent, on prend leurs marchandises et ils paient des contraventions », ajoute le Directeur. Selon lui, « tant que l’incivisme va durer, l’opération de déguerpissement va continuer ».
Pour des clients, bien vrai que force doit rester à la loi, il est quand même nécessaire de prendre en compte les soucis des uns et des autres. « Que Dieu nous en garde, la personne peut être victime d’accidents de la circulation. » C’est l’avis d’une jeune dame. « Ils sont très exposés. Mais ramasser les marchandises des gens, je ne pense pas que ça soit une solution », estime un citoyen. Il propose de « toujours sensibiliser ».
Les responsables de la mairie du district de Bamako rappellent que l’un des objectifs de cette opération est surtout la sécurité des revendeurs eux-mêmes.
……….Studio tamani

Source : Studio tamani

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

CÉLÉBRATION DU 62ÈME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE D’ALGERIE AU MALI : Projection du film la ‘’Bataille d’Alger’’ pour que les Maliens et la Communauté algérienne établie au Mal puissent connaître une étape importante de l’histoire glorieuse de l’Algérie, celle du combat héroïque mené par le Peuple algérien afin de recouvrer son indépendance nationale.

A l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance nationale de la République démocratique …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights