Dernières nouvelles

Après la diffusion de ses 3 vocaux privés sur les réseaux : Le directeur de la production de CMDT s’explique et réserve le droit de porter plainte

Au démarrage de cette campagne 2024, les jassides sont déjà une menace pour la production de coton au Mali. Le programme coton de l’institut d’Economie Rurale (IER) a déjà signalé la présence des jassides dans leurs parcelles de recherche à Sikasso. Aussi la mission de suivi du Directeur de la Production Agricole sur le terrain a été informée des attaques de jassides dans le secteur de Kadiolo ou plus de 500ha ont été déjà traités. Comme rappel, le secteur de Kadiolo a été l’épicentre des jassides en 2022, avec leur présence encore cette année nous sommes déjà inquiets.

Pour éviter la chute de la production coton comme en 2022, depuis janvier, février 2024, la CMDT a adressé une demande de dérogation (autorisation) à l’Etat, qui reste toujours sans suite. Pour accélérer le processus d’autorisation, le Directeur de la Production Agricole Moro DIAKITE a communiqué avec seulement les quatre Administrateurs Généraux des Filiales dans un cadre strictement confidentiel pour préparer une éventuelle mission d’enquête dans les Filiales sur les jassides.

Cette communication est purement technique, qui ne concerne aucunement le PDG, a pour objectif d’accélérer la signature du décret de dérogation (autorisation). C’est par courtoisie qu’on utilise le concept « sur instruction du PDG » pour donner une importance au message. Donc le PDG n’est pas responsable du contenu du message adressé aux Administrateurs Généraux.

Mise au point à la suite des 3 vocaux privés en circulation sur les réseaux sociaux!

On rappelle que ces vocaux à contenu clair et transparent sont strictement privés. Des questions

Qui a transmis au diffuseur ? Comment s’est-il procuré de ces messages confidentiels ? Pourquoi diffuser sans l’autorisation de l’émetteur ?

Tous ces faits constituent des délits et n’ont d’autres buts que de nuire à la CMDT. Le Directeur de la Production Agricole Moro DIAKITE se réserve le droit de se plaindre contre l’auteur et ses complices dès lundi 8 juillet 2024 à qui de droit.

La finalité recherchée de la communication avec les Administrateurs Généraux était de rendre disponible le plus urgemment que possible l’accessibilité des produits anti-jassides au niveau des producteurs.

Ces produits anti-jassides ont été recommandés par la recherche sous régionale (PRPICA) et utilisés depuis 2023 dans les 8 pays cotonniers d’Afriques de l’Ouest et du centre (Benin, Sénégal, Burkina, Côte d’Ivoire, Cameroun, Tchad, Togo et Mali). Ces produits sont aussi utilisés dans le monde entier pour lutter contre les jassides sur le coton et sur les périmètres maraîchers. Tous les 7 autres pays ont déjà leur autorisation pour 2024/2025 sauf le Mali et les jassides sont déjà présents dans les parcelles.

Les fiches techniques de même que l’alerte du programme coton de l’IER pour l’apparition précoce des jassides cette année sont disponibles pour toutes fins utiles.

Être défenseur des producteurs et les empêcher d’avoir des bons produits à temps est une contraction incompréhensible. Les détracteurs de la CMDT doivent aider à anticiper l’invasion des jassides cette année qui sont à la base de la chute de 50 % de la production de coton dans la sous-région en 2022.

Avoir des produits efficaces et maintenir le Mali comme leader du coton en Afrique et 10ème Mondial, est notre façon d’aider le Mali et le Président de la Transition a assuré la souveraineté nationale et non une action de trahison contre quelqu’un.

 

Moro DIAKITE

Directeur de la Production Agricole, CMDT

Le Témoin

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Le PDG de l’OPAM lors du lancement du Plan de réponse à l’insécurité alimentaire : «La distribution des 2000 tonnes de céréales se fera dans les règles de l’art»

En marge du lancement du Plan national de Réponse à l’insécurité alimentaire et à la …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights