Dernières nouvelles

Viré, le coach Éric Chelle envisagerait de réclamer plus d’un milliard de FCFA à la FEMAFOOT pour cette raison

Après avoir été viré de son poste de sélectionneur des Aigles du Mali, Éric Chelle envisagerait de saisir la FEMAFOOT et réclamer plus d’un milliard de FCFA. C’est l’information qu’a rapporté le média Namakanna TV. Voici l’intégralité de leur publication sur Facebook :

« Mali foot : pour rupture abusive et unilatérale de contrat, Éric Sékou Chelle envisagerait de réclamer 2 millions d’euros à la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) à titre de dommage et intérêts.

Pour avoir été le bouc émissaire du Comité exécutif de la FEMAFOOT et du département en charge du sport lors des fiascos de la 3ᵉ et 4ᵉ journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 qui a entrainé la rupture unilatérale de son contrat, l’ex-sélectionneur national des aigles, Éric Sékou Chelle aurait l’intention de réclamer 1 milliard 309 millions de FCFA (2 millions d’euros) à la FEMAFOOT.

À titre de rappel, avant d’être démis de sa fonction de sélectionneur par le Comité exécutif de la FEMAFOOT, Éric Sekou Chelle totalisait 14 victoires, 4 nuls et 3 défaites sur 21 matches avec les aigles du Mali.
Encore plus grave, Éric Chelle aurait appris la décision concernant son licenciement à travers les réseaux sociaux suite à des appels téléphoniques de ses proches.
Une source proche d’ESC nous révèle que l’ex-sélectionneur consacrait la majeure partie de son temps à gérer des problèmes et des erreurs administratives de la FEMAFOOT.
Pour étayer ses propos, la même source nous révèle que le Mali allait perdre sur tapis vert contre le Ghana suite à une réserve formulé par ce dernier contre le Mali en raison d’une grossière erreur administrative du secrétariat général de la FEMAFOOT qui avait enregistré 2 gardiens de but sur la feuille de match au lieu de 3 conformément à la règlementation de la FIFA.
Notre source nous affirme également que le sélectionneur Chelle avait préalablement soulever le même problème au Secrétaire général de la FEMAFOOT des heures avant le coup d’envoi du match et que ce dernier par méconnaissance des textes avait affirmé le maintien que de 2 gardiens de but sur la feuille de match.
Et que c’est seulement après la réserve de l’équipe Ghanéenne, à une quinzaine de minute avant le début du match, qu’Éric Chelle était finalement obligé d’enlever un joueur de champ (Mamadou FOFANA), remplacé par le portier N’Golo.
Encore une fois, tout cela démontre l’incompétence et la mauvaise gestion de l’actuel comité exécutif de la FEMAFOOT, sous la direction de Mamoutou TOURÉ, d’autant plus que ce dernier est illégalement choisi comme Secrétaire général quelqu’un qui non seulement ne maitrise pas les textes, mais qui également ne les respecte absolument pas.
Encore plus grave, la décision (illégale) concernant la nomination du secrétaire général depuis de la mise en place illégale de l’actuel comité exécutif n’a jamais fait l’objet de notification aux Membres de la FEMAFOOT. Juste pour dire qu’en absence d’une décision légitime, le poste de secrétaire général de la FEMAFOOT est invraisemblablement usurpé.
Tout ceci laisse entrevoir un avenir sombre pour le football malien et ses millions d’adeptes« . Une information qui est à prendre avec des pincettes. Nous mènerons nos investigations et nous vous tiendrons informés de la suite des événements.
………L-frii

Source : L-frii

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

CÉLÉBRATION DU 62ÈME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE D’ALGERIE AU MALI : Projection du film la ‘’Bataille d’Alger’’ pour que les Maliens et la Communauté algérienne établie au Mal puissent connaître une étape importante de l’histoire glorieuse de l’Algérie, celle du combat héroïque mené par le Peuple algérien afin de recouvrer son indépendance nationale.

A l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance nationale de la République démocratique …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights