Dernières nouvelles

Violences sexuelle et sexiste : Des féministes plaident des Etats un fond alloué à la collecte de données

Des féministes engagées de 8 pays de l’Afrique de l’Ouest battent campagne pour l’inscription d’une ligne budgétaire dédiée à la collecte de données sur les VSS (violence sexuelle et sexiste). Ceci en vue de mieux comprendre et lutter contre ces violences qui prennent de l’ampleur.

Ce plaidoyer de haut niveau est l’objectif d’une vaste campagne intitulé ‘ Compter pour  Toutes’ qui est menée dans 8 pays de la sous-région (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal).  Elle a été lancée du 27 février au 15 mars 2024, et son objectif est d’amener  les pouvoirs publics nationaux des pays concernés à l’inscription d’une ligne budgétaire dans les lois de finance  dédiée à la mise et /ou l’amélioration des systèmes de collecte de données quantitatives et qualitatives relatives aux violences sexistes et sexuelles (VSS).

Pour se faire, dans le cadre de la campagne, différentes actions ont été menées simultanément dans ces pays.  Il s’agit notamment de l’organisation d’atelier multi-acteurs, de diffusion de tribune, de rencontre de plaidoyer ainsi que d’organisation de conférence de presse de haut niveau.

La présente conférence de presse organisée le  samedi 30 mars 2024 à l’Espace culturel  Bloba en est l’une d’elles. Elle a  été animée par la coordinatrice Mali de la ‘Campagne  Compter pour Toutes’, Awa Mah Camara,  Oumou Salif Touré, point focal de la campagne et  Sadiya Touré.

A l’occasion, les conférencières, dans leur représentation, ont  fait un aperçu des violences faites aux femmes dans notre pays, violences exacerbées à la suite des  différentes crises et conflits que connaît le Mali depuis 2012. En donnant d’autres types et formes de violence, en effet des femmes sont utilisées comme butin de conflits dans certaines localité.

Nonobstant l’ampleur des violences sexuelle et sexiste, il existe peu de données renseignées sur la problématique. Toute chose qui peut amener à prendre conscience du fléau et à mieux mener la lutte.

Plaidoyer pour l’inscription d’une ligne budgétaire dédiée à la collecte de données sur les VSS

A travers un plaidoyer fort, les féministes des 8 pays de la sous-région réclament donc l’inscription d’une ligne budgétaire dédiée à la collecte de données sur les VSS dans les lois de finance nationales de ces huit pays.

Selon, les conférencières, ceci représenterait un pas significatif vers une meilleure compréhension et une meilleure lutte contre le fléau.  Car  la disponibilité des données sur la question, permettrait de renforcer les capacités des institutions nationales, de garantir un financement durable  pour la collecte de données et de promouvoir une approche fondée sur des données probantes dans la conception et la mise en œuvre de politiques et de programmes de lutte contre les VSS.

A noter que la Coordination du Mali de ladite campagne annonce dans les jours à venir une   rencontre avec le  Conseil National de la Transition dans le but d’aller leur remettre leur  document de plaidoyer pour l’inscription d’une ligne budgétaire consacrée à la collecte de donnée sur les VSS au Mali.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

 

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights