Dernières nouvelles

Opération Sountiguè d’Orange Mali à la Mosquée de Babani à l’Hippodrome

Quand Orange respecte une règle citoyenne qu’elle a établie envers les fidèles musulmans du Mali

Comme dit un adage, mieux vaut laisser un village que de lever une tradition bien établie « Dugu Wili ka fissa ni lada Wili yé». Orange Mali, opérateur de téléphonie mobile au Mali qui a décidé depuis plusieurs années, de poser des actions sociales en période de ramadan envers les fidèles musulmans, respecte bel et bien cette tradition qu’elle s’est imposée. C’était le cas, mardi, 26 mars 2024, à la Mosquée Babani à l’Hippodrome où elle a organisé son opération dénommée « Sountiguè », à l’endroit des fidèles musulmans dudit quartier. Au-delà du Sountiguè qu’elle a offerte aux fidèles musulmans, elle a remis également des paniers Sountiguè aux fidèles pour leur permettre de faire d’autres Sountiguè à la maison.

Amadou Salif Kéita, chargé des relations publiques et de la presse à Orange Mali, a justifié les raisons de cet acte de solidarité d’Orange Mali. « On n’a initié cette opération Sountiguè depuis très longtemps. On peut dire même qu’on a été les précurseurs de cette opération au Mali. On n’avait commencé, et on est resté dessus pendant très longtemps. Parce qu’en fait, tout le monde sait que le Ramadan est un moment de partage et de solidarité. Donc, l’entraide, la solidarité, le partage, est l’idée à laquelle Orange tient beaucoup. Du coup, on ne peut pas rester en marge de ce mois de carême sans rien faire, de ne pas venir en aide à des gens qui jeûnent. D’où notre présence ce soir dans cette Mosquée Babani à l’Hippodrome », a fait savoir Kéita. Venir partager au moment du coupure de jeûne, déclare Amadou Salif Kéiat, est un moment qui fait appel à la solidarité, à l’entraide, à l’inclusion au niveau de la communauté. Donc, poursuit le chargé des relations publiques et de la presse à Orange Mali, Orange Mali, vu qu’elle est une société citoyenne, est obligé par moment, de venir dans les lieux des cultes, aider les fidèles, les soutenir, et voir en même temps les projets communautaires, voir comment ça se passe et comment on peut venir en aide à ces gens-là. Du coup, appuie Kéita, on n’a mis ce moment, pour partager, aider à faire du bien aux fidèles musulmans du Mali. « Nous avons aidé autrement aussi, en donnant des vivres envers les couches démunies, envers les institutions religieuses ». L’opération va se poursuive, promet Kéita, en faisant un maillage de toutes les communes du District de Bamako. « On fait faire tout Bamako, et tout le monde aura sa part de Sountiguè comme on dit. Que Dieu soit avec nous dans un Mali prospère et en paix », a formulé comme vœux Amadou Kéita.

A savoir que lors de cette opération Sountiguè, il a été prévu 250 paniers. « Au-delà de ce qu’on a donné au moment du Sountiguè, il y a des paniers qui sont là déjà préparés qui seront distribués aux fidèles musulmans pour les aider dans le Sountiguè encore en famille. Les contenus des paniers sont composés entre autres du sucre, du lait, des dattes, etc. », a conclu Amadou Kéita.

Par Abdoulaye Coulibaly

 

 

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights