Dernières nouvelles

Programme de Formation en coaching territorial à Pélengana : Pour une meilleure implication des populations dans la gestion communale

La Commune rurale de Pélengana a lancé, le 12 décembre 2023, son programme de formation pour une meilleure implication des populations dans la gestion des affaires communales. 20 jeunes ont ainsi reçu leur formation de coaching territorial pour la promotion de l’économie sociale et solidaire, la prise en compte des droits de l’enfant dans le plan communal de développement et, enfin, la mobilisation des ressources propres de la commune. 

Sous le leadership de sa première responsable Mme Diabaté Mariam Bamba, la Commune rurale de Pélengana a initié, avec l’appui du Programme de Gouvernance Locale Redevable Plus (Pdrl+) et de l’Association des Municipalités du Mali (Amm), un programme de formation de 20 jeunes en coaching territorial.

Le coaching territorial est une approche qui s’appuie sur les talents et compétences locales dans le but de contribuer au développement de la collectivité. Il vise à donner l’opportunité aux jeunes d’acquérir des compétences, d’affiner leur expertise, de partager leurs expériences et d’appuyer l’ancrage d’une gouvernance locale participative et inclusive. Le coaching territorial vise aussi à amener les élus, la société civile, les autorités nationales, les entrepreneurs à s’impliquer dans la fixation des priorités et le suivi des engagements pris. Il se veut être un train qui embarque toutes les composantes de la collectivité pour un développement harmonieux.

Initiative novatrice pour des prestations de qualité aux communautés

Les 20 jeunes de Pélengana ont suivi des séances de formation sur les thématiques relatives à la promotion de l’économie sociale et solidaire, la prise en compte des droits de l’enfant dans le plan communal de développement et la mobilisation des ressources propres de la commune. Dispensée par Boubacar Dramane Traoré, expert à l’Association des Municipalités du Mali (Amm), la formation s’est déroulée en deux phases. Du 19 au 21 décembre 2023, les jeunes ont reçu une formation théorique. La seconde phase relative à la collecte des données est actuellement en cours. Elle a été précédée d’une séance d’information et d’appropriation des outils de collecte par les jeunes animateurs en coaching territorial, tenue le 6 janvier dernier à la Mairie de la commune rurale de Pélengana.

Mme Diabaté Mamou Bamba, Maire de la commune rurale de Pélengana, a fait la genèse de cette initiative sur le coaching territorial qu’elle a prise après une visite dans la ville d’Agadir au Maroc. «Après notre visite à Agadir, je suis allé à la rencontre des partenaires. Alphalog PGRL+ accepté de financer le projet», a révélé Mme Diabaté. Après 14 ans et 6 mois à la tête de la commune rurale de Pélengana, l’élue locale a fait le constat que les populations ne s’impliquent pas suffisamment dans la gestion communale.

Elle a fait l’état de lieux des réalisations faites au compte de la collectivité sans occulter les efforts de son prédécesseur. Mme Diabaté Mamou Bamba a évoqué la construction des écoles, des centres de santé, de la Maison de la femme et celle des jeunes, l’aménagement des périmètres maraichers pour les femmes, des systèmes d’adduction d’eau potable. «Aujourd’hui, il y a de l’eau potable dans tous les villages de la commune. Quand on venait en 2009, les rues servaient de dépotoir des ordures. Aujourd’hui, cet état de fait a considérablement  diminué».

Toutefois l’édile serait plus heureuse de voir les populations de la commune s’impliquer davantage dans la gestion des affaires communales. «Nous voulons que les populations de Pélengana s’impliquent dans la gestion des affaires de la cité». D’où de cette initiation de formation de 20 jeunes en coaching territorial. Mme Diabaté Mamou Bamba a appelé les jeunes et vieux, femmes et hommes, riches et pauvres à s’intéresser à ce programme pour en faire un exemple de réussite. La maire de la commune rurale de Pélengana veut que ces jeunes participants à la formation en coaching soient pris comme des exemples.

L’initiative novatrice de Mme le maire et ses collaborateurs vise, selon Souleymane Traoré, Représentant du PGLR+, à doter la commune de Pélengana de capacités pour répondre aux exigences du contrat de performances et assurer des prestations de qualité aux communautés. Au nom des techniciens du programme et aux partenaires de mise en œuvre, M. Traoré a exprimé sa reconnaissance à Mme le Maire et à toute l’équipe communale de Pélengana qui œuvre constamment pour une meilleure gouvernance et un développement harmonieux de leur commune. « Nous pouvons témoigner cela par les deux prix gagnés par Pélengana au cours des concours de transparence entre les communes, éditions 2017 et 2022 », a-t-il reconnu. Il a exprimé sa gratitude à l’ambassade des Pays Bas pour son accompagnement financier à ce programme. Selon lui, le coaching territorial cadre bien avec le nouveau code des collectivités territoriales.

Doter de capacités pour répondre aux exigences du contrat de performance

Le Préfet du cercle de Ségou s’est réjoui des efforts immenses apportés dans l’amélioration de la gouvernance des collectivités. «L’homme est le capital le plus précieux dans tout processus de développement. Pour jouir pleinement son rôle, il a besoin d’être formé et informé, mais mieux, il a besoin d’être coaché. L’avènement de ce programme est fort à saluer dans la commune de Pélengana qui sera doté de capacités afin de répondre aux contrats de performance», a expliqué le Préfet du cercle de Ségou. A l’en croire, il s’agit de renforcer les capacités de 20 jeunes au sein de la commune en les dotant d’outils théoriques et pratiques d’animation territoriale tout en consolidant  leur compétence et les accompagner à mener des actions de développement.

Dans la stratégie de mise en œuvre du projet, a-t-il détaillé, l’accent est mis sur une approche intégrée et novatrice à travers le renforcement de capacités des acteurs pour une gouvernance inclusive leur permettant de fournir les services adaptés aux besoins de la population.

Selon lui, l’atteinte des résultats escomptés permettra, à coup sûr, de réduire l’extrême pauvreté et de parvenir à une justice sociale soutenue par le projet dans sa vision stratégique avec la volonté de répondre aux défis du moment en accord avec les engagements internationaux en matière de droits fondamentaux.

L’initiative de Mme le Maire, a fait savoir le Préfet du cercle de Ségou, est une entreprise noble qui cadre parfaitement les préoccupations des plus hautes autorités du pays. «Chers jeunes, nous avons besoin de votre engagement. Votre passage au micro nous a donné le sentiment que vous êtes des jeunes leaders engagés pour faire réussir ce projet pilote dans notre cercle.» Il a rassuré que les autorités administratives et politiques du cercle de Ségou ne ménageront aucun effort pour permettre au projet d’atteindre ses objectifs. Il a exprimé ses remerciements à la commune de Pélengana sous le leadership de Mme le maire pour l’initiation de ce projet au service du développement communal.

Chiaka Doumbia

Le Challenger

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights