Dernières nouvelles

Grâce aux exploits inédits de la DGE : La cagnotte des Impôts déborde à plus de 100%

Entamé avec une hausse spectaculaire des objectifs de recettes, le marathon fiscal de l’exercice 2023 s’est finalement bouclé sous de meilleurs auspices pour les impôts, avec des réalisations au-dessus du cap fixé par les hautes autorités à travers le département des Finances. Les différents maillons de la machine, sous l’impulsion de la DGE parmi tant d’autres structures et services, auront été au rendez-vous et se sont hissés à la hauteur des ambitions, avec des volumes de recouvrements mensuels qui défient toute concurrence.

Les données consolidées de la DGI affichent en effet un résultat annuel inédit de 1 167, 536 milliards pour une prévision totale de 1 166,775 milliards francs CFA. Il en résulte un surplus de 760 millions de nos francs correspondant à un taux de réalisation de plus de 100% et confirmant une tendance haussière lisible sur les performances réalisées à mi-parcours d’exercice. En clair, la dynamique ascendante s’annonçait déjà par une récolte spectaculaire de 745 milliards à la date du 31 Août dernier 2023, un taux de réalisation de 102% sur la période attribuable aux exploits exceptionnels de la Direction des Grandes Entreprises pour dont l’apport se chiffrait à 620 milliards. Avec dix (10) milliards de plus qu’attendu à cette étape de l’exercice écoulé, la DGE de l’Inspecteur Hamadou Fall Djanka, à elle seule, remplissait ainsi la cagnotte annuelle de plus de la moitié des objectifs assignés par les hautes autorités à travers la tutelle.

Il n’est donc pas surprenant que cette locomotive de la machine fiscale malienne assure la cadence sans le moindre fléchissement sur le restant de l’année budgétaire, en s’illustrant notamment à l’arrivée par une fidélité légendaire à sa réputation de maillon irremplaçable du dispositif des finances publiques. En dépit de la persistance de la crise multidimensionnelle et des aléas de l’activité économique, sa contribution totale à la cagnotte annuelle s’élève à un montant cumulé de 981,393 milliards pour une prévision de 980,618 milliards. Il s’y dégage un excédent de 775 millions francs CFA, un exploit que reflète le  volume de recouvrement des impôts indirects à hauteur de 106% ainsi que des impôts directs pour 97%. Pour ce faire, la Direction des Grandes Entreprises a dû mettre les bouchées doubles en fin d’exercice, au point que les deux dernières mensualités de l’année 2023 se distinguent par un nouveau record au palmarès des Impôts : le seuil de 102 milliards réalisés au mois de novembre dernier et une bagatelle encore plus inédite de 108 milliards pour celui de décembre. Il en résulte une autre exception de l’année fiscale écoulée puisque les observateurs s’accordent à admettre que pour la première fois dans l’histoire les objectifs annuels sont bouclés sans le moindre empiètement sur l’exercice suivant.

Dans une moindre proportion, d’autres structures pourvoyeuses de recettes contribuent également à renflouer la cagnotte des finances publiques. C’est le cas des Impôts du District du côté desquels les attentes sont comblées à hauteur de 101% avec une contribution annuelle de 150,748 milliards francs CFA. La machine de recouvrement est à la traîne, en revanche, aux niveaux des structures des impôts de l’intérieur, qui totalisent une réalisation annuelle de 35,528 milliards correspondant à un taux déficitaire de 95%. Les contrecoups de l’insécurité sont visiblement passés par-là et grèvent ainsi les aléas économiques maîtrisés grâce aux ressorts d’une machine à recettes qui tourne à plein régime et qui continue d’impressionner par le dynamisme d’une équipe rompue à la tâche ainsi que par le coaching gagnant de son chef d’orchestre. Avec l’inspecteur Hamadou Fall Djanka, la DGE a manifestement gagné en étoffe. À force d’enchaîner les exploits excédentaires d’années en années, ses réalisations sont sur le point d’atteindre celles de l’ensemble des impôts des exercices précédents. On relève, par exemple, qu’un écart de 15 milliards seulement sépare ses résultats de 2023 et le montant total mobilisé par les impôts au terme de l’exercice 2022.

A. KEITA

Le Témoin

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

CÉLÉBRATION DU 62ÈME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE D’ALGERIE AU MALI : Projection du film la ‘’Bataille d’Alger’’ pour que les Maliens et la Communauté algérienne établie au Mal puissent connaître une étape importante de l’histoire glorieuse de l’Algérie, celle du combat héroïque mené par le Peuple algérien afin de recouvrer son indépendance nationale.

A l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance nationale de la République démocratique …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights