Dernières nouvelles

Institut Géographique du Mali (IGM) : Les comités syndicaux réclament le paiement de 19 mois de salaire pour les contractuels

L’Institut Géographique du Mali (IGM) est actuellement placé sous la présidence de Madame le Ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko. Les membres se sont réunis sous le hangar à l’entrée principale de la salle du Conseil d’Administration, arborant une banderole portant l’inscription « Les comités syndicaux de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) et de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM) de l’Institut Géographique du Mali (IGM) ». Leur message est clair : PCA, DG et Conseil d’Administration subissent 19 mois sans salaire, une situation jugée honteuse par les travailleurs.

Les employés ont exprimé leur mécontentement face au manque de réaction et à la négligence présumée de la direction de l’IGM, en particulier envers les contractuels qui traversent des moments difficiles. La situation est devenue intolérable, et les travailleurs ont dénoncé cette injustice de manière véhémente.

Selon les déclarations de Mme le Ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, le retrait des attributions de l’institut en matière de cadastre, ainsi que le manque de synergie d’action et de coopération avec certaines structures administratives et organisations sociales, contribuent à aggraver la situation de l’IGM. Elle souligne l’urgence pour l’IGM d’assumer son statut d’organisme public personnalisé, exigeant de lui qu’il exerce des activités de prestation de services aux usagers.

Le secrétaire général du Comité Syndical (UNTM) de l’Institut Géographique du Mali (IGM), Kelétigui Berthé, a indiqué que malgré les correspondances adressées au Ministre des Transports et des Infrastructures, aucune réponse n’a été obtenue. En décembre dernier, il avait été convenu de verser les salaires et les redevances, mais jusqu’à présent, aucune mesure n’a été prise malgré les appels désespérés des travailleurs pour dénoncer cette situation injuste.

Il est à noter que lors de cette 28ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’IGM, les délibérations porteront sur les réalisations de l’année écoulée et incluront l’examen des activités programmées, y compris le projet de budget 2024, entre autres points à l’ordre du jour.

Mohamed Kanouté

Source: Mali24

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

IER : Les chercheurs ne trouvent pas 46 millions F CFA

A l’Institut d’économie rurale (IER), le Vérificateur général a découvert des irrégularités administratives et financières …

Laisser un commentaire

RSS
Follow by Email
[youtube-feed playvideo="onclick"]