Dernières nouvelles

Redressement de la Transition : Silence, ça grogne à la Primature

La semaine derrière, la toile a été singulièrement mouvementée, notamment par les chiens de garde du Premier ministre Choguel Maiga. Par des allusions à peine voilées, ils se sont érigés en donneurs de leçons et mettent en garde les employeurs de leur mentor commun. En lisant entre les lignes, on pouvait s’apercevoir d’un réel malaise au sommet de l’Etat ou du moins entre le Pm et les Colonels. Mais qu’est ce qui a pu pousser les chiens de garde à déverser leur venin sur tout ce qui bouge ?

Recoupements faits, il nous revient, de bonne source, que tout serait parti d’un éventuel voyage raté de l’actuel chef du Gouvernement. En effet, alors que tout était prêts pour un prestigieux voyage aux Emirat Arabes Unies, y compris la réservation de billets et d’hôtels dans la somptueuse ville de Dubaï où se tenait le COP 28, les entretiens à accorder, les employeurs du PM en ont décidé autrement. En lieu et place de Choguel Maiga, il a été décidé d’envoyer le puissant ministre d’Etat, Col Abdoulaye Maiga, comme chef de la mission pour représenter le Mali au rendez-vous planétaire. Il semble que, pour des raisons que Choguel et partisans peuvent motiver, la Primature n’ait pas digéré un tel revirement de dernière minute, quoique la décision des Colonels, selon nos confidences, est motivée par deux raisons au moins. En effet, par-delà un problème de santé probablement lié aux séquelles de l’AVC, les voyages du PM sont de plus en plus perçus comme onéreux par la pléthore d’accompagnateurs et contrastent manifestement avec la tendance à la réduction du train vie de l’Etat voyage. Par exemple, pour des missions ou 10 personnes pourraient suffi, il arrive que le PM voyage en emporte dans sa valise une trentaine comprenant. L’abondance de chargés de missions et conseillers spéciaux à la Primature est passé par-là.

Il semble par ailleurs qu’un des cinq colonels a décidé de mettre tout son poids dans la balance pour faire débarquer Choguel Maïga de la Primature. Le redressement de la trajectoire de la Transition tant annoncé serait ainsi en téléchargement pour succéder à une rectification qui peine à trouver son chemin avec Choguel capitaine d’équipe. Après 2 ans et sept mois de gestion et un bilan marqué par le déni et problèmes mal tenues, Choguel va-t-il accepter de laisser la place à un PM plus consensuel et rassembleur. Rien n’est moins sûr avec la détermination de ses lieutenants déjà grincheux pour un voyage raté à Dubai.

Amidou Keita

Source : Le Témoin

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights