Dernières nouvelles

La MINUSMA se retire du Mali avec un bilan de 310 casques bleus tués (officiel)

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a vu mourir 310 de ses casques bleus et voir plus de 700 blessés dans ses rangs entre son déploiement en 2013 et son retrait dans quelques jours, a indiqué lundi à Bamako le chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane.

En ce qui concerne le processus de retrait, dix des treize emprises occupées par la force onusienne ont été déjà fermées et rétrocédées aux autorités maliennes, a-t-il ajouté lors d’une cérémonie officielle marquant le retrait définitif de la MINUSMA.

« Dans les prochains jours, des remises partielles des emprises restantes de la Mission, à savoir les camps de Bamako, de Gao et de Tombouctou, seront effectuées avant leur transformation en sites de liquidation à partir du 1er janvier 2024 », a précisé M. Wane, en donnant l’assurance que ses équipes et lui s’emploieront « à faire en sorte que la période de liquidation soit la plus courte possible ».

Il a par ailleurs rendu hommage aux casques bleus pour « les immenses sacrifices consentis » tout au long des dix années de présence de la Mission au Mali, sans oublier que, « de manière tangible, des milliers de Maliens » ont bénéficié de ses services.
« La MINUSMA fut, à plusieurs égards, un véritable laboratoire pour le maintien de la paix », a déclaré pour sa part le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé de l’appui opérationnel aux missions, Atul Khare, insistant sur « les innovations introduites » par la mission onusienne afin de s’adapter au contexte particulier dans lequel elle a opéré au Mali.
C’est à la demande du gouvernement du Mali que le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté le 30 juin dernier une résolution mettant fin au mandat de la MINUSMA à compter du 30 juin 2023 et fixant le retrait définitif de la force onusienne au 31 décembre prochain.

Source : Xinhua

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights