Dernières nouvelles

6e forum national des jeunes femmes et filles leaders du Mali : Leadership, communication, plaidoyer, gouvernance, refondation au centre des débats

Le 6e Forum national des jeunes femmes et filles leaders du Mali s’est tenu à Sikasso du 23 novembre au 25 novembre dernier. Une assise pleine d’espoir et d’espérance. Une rencontre qui a été sanctionnée par une déclaration, des recommandations et la remise des prix à des autorités et partenaires.

Trois ministres du gouvernement ont pris part à ces travaux. Il s’agit de la ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr. Coulibaly Mariam Maïga, du ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr. Mahamadou Koné et de son homologue de la Jeunesse et des Sports Abdoul Kassim Ibrahima Fomba.

Des membres du CNT ont aussi fait le déplacement de Sikasso. Il s’agit de l’honorable Me Kadidia Sangaré, de l’honorable Haidara Aïssata Cissé, de la présidente du réseau des femmes parlementaire du Mali, de Modibo Sow, conseiller spécial du président du Conseil national de la transition (CNT). Aussi parmi les personnalités il y avait aussi le gouverneur de la région de Sikasso,  la chargée de Mission représentant Mme le ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle…

Plusieurs partenaires du Renajem ont fait le déplacement à Sikasso en l’occurrence le coordonnateur du projet SWEDD, la représentante de l’ONU-Femmes, le représentant de l’UNFPA, le directeur-pays de Save The Children, le directeur général de l’ONASR, le directeur général de l’Agetic, le directeur général de l’Apej, les directeurs régionaux et les chefs de services et les représentants des organisations de jeunesse…
Pour le président du Réseau national de la jeunesse du Mali (Renajem), Alioune Gueye, le 6e Forum national des jeunes femmes et filles leaders est une assise pleine d’espoir et d’espérance, visant à remobiliser l’énergie et l’intelligence de la jeunesse féminine du Mali autour du développement et de la Refondation de notre pays.
“Notre organisation, le Réseau national de la jeunesse du Mali (Renajem), fidèle à son engagement pour un Mali prospère et pacifique, par une jeunesse responsable et consciente, engagée et débout, solidaire et crédible, a décidé de célébrer et de faire célébrer la jeune femme et la fille, couche sociale fragile, mais haut combien importante pour le devenir et l’avenir à travers l’organisation du forum, et cela depuis 2015 sur le thème : «Leadership, communication, plaidoyer et gouvernance de la jeune femme et fille du Mali dans le contexte de la refondation’”, a-t-il expliqué.
Les différents panels, notamment le ministériel et parlementaires ont permis d’attirer l’attention des autorités, des décideurs sur le problème d’inégalités, de violences, de violations et même de privations des droits essentiels des femmes et des filles afin d’apporter des réponses durables.
Des échanges ont été aussi organisés sur le parcours des femmes inspirantes dans un dialogue intergénérationnel ont été l’occasion idoines pour la jeune génération de filles leaders d’en apprendre du parcours éloquent et brillant des femmes célèbres, dont naturellement Mme le ministre, Mme le gouverneur entre autres, afin de susciter espoir et espérance et de tracer ainsi les voies de l’émergence et du progrès.
Alioune Guèye a salué tous les partenaires qui ont accompagné et soutenu financièrement et techniquement la tenue du forum de Sikasso, notamment le Projet SWEED, l’ONU-Femmes, l’UNFPA, l’Agetic, le CNT, la CMSS, l’ONASR, Save The Children, l’Apej, l’INPS Sikasso, la DRS Sikasso, le gouvernorat et le Conseil régional de Sikasso.
Il a aussi adressé ses remerciements aux trois membres du gouvernement pour leur soutien au forum et leur présence à Sikasso. Il a aussi adressé sa reconnaissance au président du Conseil national de transition (CNT), l’honorable Malick Diaw, au gouverneur de la région de Sikasso pour leur  soutien au 6e Forum ainsi que tous les membres du CNT présents. La cérémonie de clôture a été sanctionnée par la lecture des recommandations et une déclaration.
Elle a aussi marquée  par la remise du prix SWEDD à 10 femmes bénéficiaires de la région de Sikasso ainsi que des trophées de récompense :
Le prix du  leadership féminin  a été remis à Mme Kanté Marie Claire Dembélé, gouverneur de Sikasso, celui du partenariat historique est revenu au projet SWEDD. Le prix engagement au Renajem Mopti a été remporté par Mopti et celui de la meilleure coordonnateur Renajem 2023 a été donné  au Renajem de Nara.
Les trois ministres présents à cette cérémonie ont apprécié la tenue de cette activité mais ont aussi salué le leadership d’Alioune Guèye. “Le leadership ce n’est pas seulement être au devant de la scène mais de tirer les autres à être meilleur. Aujourd’hui nous avons ce leader au niveau du Renajem”, a reconnu le ministre en charge de la Jeunesse et des Sports tout en invitant les participantes à faire profiter les connaissances acquises à leurs camarades qui n’ont pas eu la chance de participer à ces assises.
Pour le ministre des Affaires religieuses et du Culte la tenue de ce forum galvanise davantage la population sikassoise dans leur soutien aux autorités de la Transition. La ministre de Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, tout comme le gouverneur de Sikasso, a salué l’organisation de cette rencontre qui sera d’un atout inestimable pour les participantes. Et la 7e édition du forum se tiendra à Kidal.
Kassoum Théra

Source : Aujourd’hui-Mali

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

EDM Tombouctou : en arrêt partiel

Dans une note d’information diffusée le vendredi 16 février dernier, l’agence régionale d’EDM Tombouctou a …

Laisser un commentaire

RSS
Follow by Email
[youtube-feed playvideo="onclick"]