Dernières nouvelles

Lutte contre le VIH SIDA : Les hommes de médias s’impliquent

Les  constats  révèlent  qu’au  Mali,  plus  d’une   centaine  d’infections  du VIH  sont enregistrées à  chaque  semaine  dont  88 décès  majoritairement  jeunes.   Sur le plan national,   plusieurs  actions  seraient   déployées  par  les  pouvoirs  publics  et   leurs  partenaires,  mais  la sensibilisation  et  le  financement  des projets   dans le  cadre  de la  lutte  contre  le VIH sida ne semblent pas être à  hauteur de souhait d’où   l’organisation d’un  atelier   d’orientation   et  de  sensibilisation    à  l’intention   des h’mmes  ’e médias   dan’ le  but  d’éra’iquer  la  maladie  d’ici  2030.

Cet   atelier   tenu  la semaine dernière dans les  locaux   du Haut  conseil national  de lutte contre le  sida (HCLCS),   est  une initiative   de cette   structure  et  l’association    des  journalistes   de la presse   libre   et audiovisuelle  du  Mali (AJPLM).

La  cérémonie  d’ouverture  a  été  présidée  par  la  représentante  du  ministre  de  la  Communication  Mme  Tiouta  Traoré  qui avait  à  ses  côtés,  le  directeur  exécutif  du HCLCS,  Dr Ichaka   Moumouni  Kone,  le  président   de  l’AJPLM,  Mahamane   Idel  Traoré.

Les  objectifs  spécifiques  recherchés   sont entre  autres,  mettre à la  disposition  des  hommes  des   médias,  des  informations  nécessaires  sur  les  activités   de  lutte contre  le  VIH   et   de  les former  à   la production  des reportages   sur la prévention  et le traitement   du  VIH sida.   En  effet,  les  données  récentes  sur  la prévalence  des taux d’infection     et de mortalité  dues  au   VIH  Sida    se révèlent   alarmantes.

En ce  qui  concerne   l’état   épidémiologique du  VIH  au   Mali  en 2022,   il  ressort   que  《19 mille    personnes   auraient   vécues   avec  le VIH ;   seulement,   69 mille personnes   avaient  connaissance de leur statut sérologique ; 60 mille   avaient accès au traitement antirétroviral ;  6,2 mille  personnes  auraient   été nouvellement infectées par le  VIH  et   5,9 mille  personnes seraient  mortes de maladies  liées au sida》.

Devant  l’ampleur   de   ces  prévalences  cruciales,    les participants  ont   déploré   à  la  fois,  le relâchement  des  mesures  préventives  primaires  et  secondaires  liées  à  la  lutte  contre  le  VIH  y  compris  la faible   mobilisation  des  ressources  financières  des  pouvoirs  publics.

Rappelons  que  les  participants   étaient   plus d’une  soixantaine,  tous  des journalistes   venus  de    Bamako et  de l’intérieur  du pays   répartis  en deux groupes  à  bénéficier  de   cette formation   de  renforcement  des capacités  sur la  vulgarisation  et la sensibilisation  du VIH Sida  et des IST.

Et  le   financement de la   lutte  contre   le  Sida  est assuré   à 83%  par les  partenaires   techniques  et  PTF   et   17%  par l’Etat,   les ménages   et  les  secteurs    privés.

Yacouba    COULIBALY

SourceL’Alternance

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Communiqué de presse: Le Groupe Ecobank obtient le titre prestigieux de Meilleure Banque pour les PME en Afrique 2024 par Global Finance

Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain, est fier d’annoncer qu’il a remporté le prestigieux prix …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights