Dernières nouvelles

CAN 2023 : Les Aigles sous pression

La sélection nationale peut obtenir son ticket en cas de succès ou de match nul, dimanche contre le Congo qu’elle affronte au stade Alphonse Massamba Débat de Brazzaville.

Les Congolais, eux, sont condamnés à gagner pour rester en course pour la qualification à la phase finale.

La Gambie met la pression sur le Mali et le Congo dans la course à la qualification pour la CAN, Côte d’Ivoire 2023. Les Gambiens ont dominé, mercredi le Soudan du Sud 3-2, au compte de la 5è journée des éliminatoires, se hissant ainsi à la première place du groupe, à égalité avec le Mali (9 points).

Les Scorpions gambiens ont ouvert le score sur un but contre son camp de Malong Angier (4è min) avant de marquer un 2è but grâce au milieu offensif Ablie Jallow (62è min). Auparavant, les Bright stars (surnom de la sélection sud soudanaise, ndlr) avaient réussi à recoller au score grâce à l’attaquant Valentino Kuach Yuel (21è min) et au milieu de terrain Peter Daniel Chol Bentiu (90è min, +1), mais dans la dernière minute du temps additionnel Hamza Barry a offert la victoire à la Gambie en inscrivant le 3è but (90è min +6).

Avec ce succès, les hommes de Tom Saintfiet relancent les débats dans le groupe G et prennent une bonne option sur la qualification à la phase de la CAN. Certes, les Gambiens, battus 2-0 par les hommes d’Eric Sékou Chelle lors de la 3è journée (les Scorpions l’ont ensuite emporté 1-0 au retour) restent toujours derrière les Aigles en raison d’une différence de but particulière défavorable, mais désormais, tous les espoirs sont permis pour eux. Cela est d’autant plus vrai que lors de la dernière journée des éliminatoires, la sélection gambienne aura l’avantage de recevoir les Diables Rouges.

La donne a donc changé dans le groupe G, avec d’un côté le Soudan du Sud qui est éliminé et de l’autre, le Mali, la Gambie et le Congo qui peuvent prétendre chacun à la qualification à la phase finale de la CAN. Si le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers gagnent ou font match nul dimanche contre les Diables rouges qu’ils affrontent au stade Alphonse Massamba Débat de Brazzaville, ils décrocheront leur billet pour la prochaine CAN, mais en cas de défaite, les Aigles attendront la 6è et dernière journée des éliminatoires pour être fixés sur leur sort. Lors de cette ultime journée, la sélection nationale jouera contre les Bright stars (surnom de la sélection du Soudan du Sud, ndlr) au stade du 26 Mars.

C’est dire que le capitaine Hamari Traoré et ses partenaires restent maîtres de leur destin et devraient, sauf cataclysme, valider leur ticket pour la phase finale de cette CAN, Côte d’Ivoire 2023. En tout cas, on imagine mal les hommes d’Eric Sékou Chelle échouer à obtenir un petit point lors des deux dernières journées face, respectivement au Congo et au Soudan du Sud.

«Nous sommes conscients de la mission et nous allons la mener avec hargne et détermination. L’objectif est la qualification et nous nous donnerons à fond pour décrocher le ticket», a déclaré Hamari Traoré, la veille du départ de la sélection au Congo. De son côté, le défenseur Boubacar Kiki Kouyaté a assuré que le groupe est concentré sur le sujet, avec comme objectif commun, la victoire ou le match nul contre le Congo, synonyme de qualification pour la phase finale de la CAN.

«Nous sommes au four et au moulin pour obtenir la qualification lors de notre déplacement au Congo. Tout le groupe est mobilisé pour offrir cette qualification au peuple malien. Nous sommes contents de nous revoir, il y a une bonne ambiance au sein du groupe», a dit le défenseur central. Adama Traoré «Noss» qui n’a pas joué avec le Mali depuis la fin de la CAN, Cameroun 2021, a hâte, lui de livrer son premier match sous la direction du technicien Eric Sékou Chelle. «Je suis content de retrouver mes partenaires que je n’avais pas vus depuis longtemps. Cette chaleur humaine me manquait beaucoup.

Nous allons tout faire pour décrocher notre billet pour la CAN à l’occasion de cette 5è journée des éliminatoires. Nous nous attendons à un match difficile contre le Congo, mais nous allons tout mettre en œuvre pour atteindre notre objectif», a promis Noss.

Quant au milieu de terrain Ismaël Coulibaly, il a déclaré : «Ça a été une belle surprise pour moi quand mon club m’a informé de ma convocation par Eric Sékou Chelle. C’est à moi de donner le meilleur de moi-même pour mériter la confiance du coach. L’atmosphère est bon enfant ici, on s’entraîne très dur. À l’hôtel, il y a une bonne ambiance, on joue aux cartes, ici nous sommes une grande famille», a exprimé le joueur.

Pour mémoire, les Aigles l’avaient emporté sur le score sans appel de 4-0 au match aller disputé au stade du 26 Mars. Les trois buts de la sélection nationale ont été marqués par Mohamed Camara (1ère min), El Bilal Touré (11è min, 40è min), Kalifa Coulibaly (44è min).

Dimanche 18 juin au stade Alphonse Massamba Débat de Brazzaville

16h : Congo-Mali

Djeneba BAGAYOGO

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Communiqué de presse: Le Groupe Ecobank obtient le titre prestigieux de Meilleure Banque pour les PME en Afrique 2024 par Global Finance

Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain, est fier d’annoncer qu’il a remporté le prestigieux prix …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights