Dernières nouvelles

Soutien à la Transition : La grande mobilisation de la jeunesse

Le Palais des sports Salamatou Maïga a refusé du monde, samedi dernier, lors de la journée de mobilisation et d’engagement citoyen de la jeunesse en écho à l’appel à la jeunesse du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, le 1er juin 2021.

L’événement était organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Il était présidé par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Jeunesse, des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher. Y étaient aussi des représentants des institutions, l’ancien Premier ministre, Ousmane Issouf Maïga et des délégations du Burkina et de la Guinée Conakry.

Le ministre en charge de la Jeunesse a donné le ton. «Ces jeunes sont venus des quatre coins cardinaux et du Centre. Ils sont musulmans, chrétiens et laïcs. Ils sont du Mali de l’intérieur et de la diaspora. Ils sont d’appartenances politique, culturelle et linguistique diverses, mais ont comme seul bien commun le Mali. Notre diversité constitue un atout incommensurable pour notre pays». Il a engagé la jeunesse à soutenir et à accompagner, sans réserve, les autorités dans la mise en œuvre des grands chantiers de la Transition dont l’objectif ultime est de redorer l’image du pays  et lui redonner toute sa place dans le concert des nations.

«Vous devez résolument contribuer à faire du référendum sur la Constitution, des prochaines échéances électorales ainsi que du portage des valeurs et principes de la démocratie et de la République, une réalité tangible», a dit Mossa Ag Attaher. Il a rappelé le message clair du président de la Transition à l’attention de la Jeunesse en juin 2021. «Je suis jeune au même titre que vous. Si j’échoue, toute la jeunesse malienne aura échoué, que le bon Dieu nous en préserve».

Pour le président du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJM), Many Habib Dakouo, ce message traduit sans ambages le degré de responsabilité très élevé de la jeunesse. «La jeunesse a toujours a été un recours pour des règlements de comptes politiques à travers diverses méthodes. En parlant des élections, elle a été toujours un faiseur de roi mais, toujours délaissée au bas de l’escalier. Elle ressemble donc au cordonnier mal chaussé», a précisé le président du CNJM.

Le ministre d’État a dit avoir bien noté l’engagement fort de la jeunesse malienne à accompagner la Transition. «Nous nous souviendrons tous ici de ce que le chef de l’État, lors de sa première sortie, a lié son destin à celui de la jeunesse. En précisant très clairement que les missions qui lui ont été confiées ne peuvent être atteintes sans l’engagement et l’accompagnement de la jeunesse. C’est la raison pour laquelle, il a très clairement dit qu’il fait partir de cette jeunesse et s’il échouait que le bon Dieu nous en préserve, c’est de l’échec de toute la jeunesse», a rappelé le colonel Abdoulaye Maïga.

Le ministre Maïga a aussi expliqué que les autorités de la Transition notent avec satisfaction que la jeunesse malienne est fortement mobilisée grâce à l’engagement du ministre en charge de la Jeunesse. Il a saisi l’opportunité pour féliciter son collègue Mossa Ag Attaher au nom du chef de l’État. Et de rassurer la jeunesse malienne que les autorités de la Transition se tiennent à ses côtés, car on a besoin de sa mobilisation. Sans cette mobilisation, il est très clair que le Mali-Kura dont nous rêvons tous ne peut être une réalité, a-t-il dit.

Les prestations d’artistes  et la remise d’un tableau d’honneur au ministre en charge de la Jeunesse pour les efforts qu’il déploie en faveur de la jeunesse ont été d’autres temps forts.

Sinè TRAORE

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights