Dernières nouvelles

BDM-SA: Les performances de 2022 estimées à 2.150 milliards de FCFA

Ces exploits consolident davantage la position du Groupe BDM sur le marché bancaire sous-régional

Malgré le contexte économique particulièrement difficile, la Banque de développement du Mali (BDM-SA) a réalisé des performances en 2022 avec un total bilan de plus de 2.150 milliards de Fcfa (+18,09%) et un produit net bancaire de près de 86 milliards de Fcfa (+16,21%).

Aussi, la Banque a-t-elle été distinguée pour son sens élevé de civisme fiscal au titre de l’exercice 2022 par la direction générale des impôts à travers sa direction des grandes entreprises.  Ces informations ont été données lors de la 80è session du conseil d’administration du premier Groupe bancaire malien, tenue samedi dernier à son siège. Les travaux étaient dirigés par l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani, en présence de l’administrateur directeur général de la BDM-SA, Ibrahima N’Diaye.

Ces performances consolident davantage la position du Groupe BDM sur le marché bancaire sous-régional. D’où les vives félicitations du conseil à la direction générale et à l’ensemble du personnel du Groupe bancaire, qui ont été exhortés à persévérer dans l’effort afin de continuer à hisser leur établissement au premier rang des groupes bancaires de l’espace Uemoa.

Pour le président du conseil d’administration, ces performances sont aussi bien un motif de fierté qu’un signal pour un engagement fort désormais sans calcul afin de conserver le trophée gagné. Ce qui parait être l’épreuve la plus difficile, dira-t-il. « Elle risquerait de l’être quand on pense aux effets économiques et financières de la guerre russo-ukrainienne, aux derniers développements de l’actualité bancaire en Europe et aux états-Unis d’Amérique, mais aussi aux nouvelles mesures mises en œuvre  par la Bceao  au premier trimestre 2023, en ce qui concerne la hausse du taux de refinancement des banques primaires», s’est inquiété Ahmed Mohamed Ag Hamani.

Afin de relever le défi, l’ancien Premier ministre a encouragé le conseil à soutenir davantage l’institution financière. Et à la direction générale et au personnel de rester plus soudés, engagés et surtout très prudents. « Nous devons veiller ensemble et prendre les précautions idoines pour maintenir la solidité et la stabilité de notre établissement, mais aussi réitérer les performances très appréciables que nous venons de réaliser», a-t-il insisté.

Le président du conseil d’administration n’a pas manqué de faire remarquer que l’exercice 2022 n’a pas été un long fleuve tranquille pour l’établissement financier qui, en plus d’être fortement engagé à apporter les corrections aux constats de la Commission bancaire de novembre 2021, a été surpris par une autre mission en octobre 2022. «La forte mobilisation des équipes pour la mise en conformité de la Banque a été très éprouvante et mérite d’être saluée», a-t-il déclaré.

Cette 80è session a été consacrée à la poursuite de la mise en conformité de la banque avec les dispositions des textes règlementaires et à l’examen et l’adoption des comptes individuels et consolidés arrêtés au 31 décembre 2022. Il convient de souligner qu’elle a été précédée par les sessions des filiales de la Côte d’Ivoire (BDU-CI) le 22 février, du Burkina Faso (BDU-BF) le 23 mars, de la Guinée Bissau (BDU-SA) le 24 février et de la BDM France le 03 mars dernier. Ces quatre entités ont toutes été jugées performantes en 2022.

Babba COULIBALY

Source : L’essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Communiqué de presse: Le Groupe Ecobank obtient le titre prestigieux de Meilleure Banque pour les PME en Afrique 2024 par Global Finance

Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain, est fier d’annoncer qu’il a remporté le prestigieux prix …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights