Dernières nouvelles

Opérations militaires : 150 terroristes éliminés en février

Les Forces armées maliennes (FAMa) maintiennent la pression sur les Groupes armés terroristes (GAT) en poursuivant la dynamique offensive de recherche, de neutralisation et de destruction de leurs sanctuaires, dans le cadre de l’Opération Kèlètigui du plan Maliko.

Ainsi, au cours du mois de février dernier, les FAMa ont neutralisé 153 terroristes et interpellé 79. Aussi, les soldats maliens ont-ils détruit 15 bases terroristes, autant d’Engins explosifs improvisés (EEI), récupéré 7 véhicules,  46 motos ainsi qu’une importante quantité d’armes et de minutions dont 74 PM, 20 fusils de chasse.

Ces résultats ont été enregistrés à travers 84 missions offensives menées par les FAMa dont plus d’une vingtaine d’opérations aéroportées, des missions de reconnaissances, des frappes aériennes, des interventions de drones et des frappes d’artillerie. Ces opérations ont été exécutées dans plusieurs localités du Centre et du Nord du pays ainsi que certaines parties du Sud, notamment les secteurs de Ménaka, Ansongo, Bourem Bandiagara, Bankass, Kona, Boni, Macina, Niono, Douentza, Ténenkou, Sofara, Djéné,  Nara et Kita….

En outre, ces missions ont permis à nos soldats de récupérer plus de 100 têtes de bœufs dans la zone de Tessit (Cercle d’Ansongo, Région Gao) et 49 sacs de 100 kg de riz au profit des populations en termes de Zakats des mains des terroristes. Durant la période de référence, l’Armée a aussi escorté 112 véhicules sur les axes Ménaka-Gao et Gao-Labbezenga-Gao. Au cours de ces accrochages, l’Armée nationale déplore sept morts et 24 blessés.

Ces éclairages ont été donnés hier au cours de la traditionnelle conférence de presse mensuelle de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa). La conférence était animée par le directeur dudit service, le colonel Souleymane Dembélé, dans les locaux de la structure.

Pendant plus d’une heure, le conférencier a largement expliqué aux journalistes les concours des opérations militaires sur le terrain avant de se prêter aux questions de compréhensions de ces derniers sur la montée en puissance des FAMa. Avant de rappeler les activités majeures menées au niveau du département en charge de la Défense et de l’état-major général des Armées en février.

Selon le colonel Souleymane Dembélé, la situation sécuritaire du mois écoulé a été marquée par des attaques terroristes contre les FAMa en statique ou en mouvement à travers des embuscades et des poses d’EEI, ainsi que les populations civiles. Toutefois, l’officier supérieur s’est réjoui de la diminution des actes de braquages et d’assassinats par rapport au mois de janvier.

Des plus, le patron de la Dirpa a saisi l’occasion pour inviter les populations à la vigilance et à la retenue contre les velléités de propagandes, d’intox et de désinformation de certains medias dont le seul but est de semer le chaos, la division et la désolation dans notre pays, notamment sur les réseaux sociaux en lien avec la montée en puissance de l’armée.

À ce propos, il a rassuré que les actions des FAMa s’inscrivent dans le respect strict de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et du respect strict des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

Aboubacar TRAORE

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Rentrée parlementaire du CNT : Les vérités crues et drues du Col Malick Diaw

La cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’avril 2024 marquant la rentrée parlementaire du …

Laisser un commentaire

Share via
Share
[youtube-feed playvideo="onclick"]
Verified by MonsterInsights