Dernières nouvelles

Le Premier ministre du Faso à Koulouba : « La fédération Mali-Burkina est notre objectif à court ou moyen terme »

Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela l’a déclaré hier à sa sortie d’audience avec le président Assimi Goïta. Le chef du gouvernement burkinabè bouclait un séjour de 48 heures dans notre pays.

Dans les relations entre les deux pays, la volonté de Ouagadougou demeure la réalisation d’une fédération Mali-Burkina Faso. «Nous envisageons une Fédération aujourd’hui. C’est cela notre objectif à court ou moyen terme. Nous avons besoin du soutien de tout le monde dans ce sens, parce que tant que nous restons isolés, nous sommes fragiles. La Fédération Mali-Burkina Faso constituera une puissance de frappe beaucoup plus décisive».

Le Premier ministre du Faso, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela, a fait cette déclaration hier après s’être entretenu au palais de Koulouba avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à qui il a remis un message d’amitié et de fraternité du président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré. La rencontre s’est déroulée en présence du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga.

Le chef du gouvernement burkinabé s’est dit honoré d’être reçu par le président Goïta. «C’était vraiment un honneur pour moi parce que tout le monde connaît le président Assimi Goïta en Afrique. Ce n’est pas n’importe qui, c’est un héros de l’Afrique», a soutenu Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela.

Dans son message, le président de la Transition du Burkina Faso a invité son homologue malien à cheminer ensemble pour l’intérêt supérieur de leurs peuples. Une dynamique, selon Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela, que partage le colonel Assimi Goïta. «Notre pays et le Mali sont le même avec le même peuple.

Nous avons constaté que pendant longtemps, nous avons regardé ailleurs au lieu de nous regarder nous-mêmes alors que nous avons tellement de similitudes ensemble, tellement de défis et un destin commun», a déclaré l’émissaire du président du Faso, précisant que c’est ce message qu’il est venu transmettre au chef de l’état du Mali. Et Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela de révéler que les deux pays sont engagés dans la même direction pour un avenir radieux.

LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME- Le Premier ministre du Faso s’est aussi exprimé sur les aspirations de nos peuples qui se résument sur les questions de paix, de sécurité, du développement dont la réponse est contraire à tout isolement. «Alors qu’ensemble, nous pouvons davantage réaliser et beaucoup plus facilement», a estimé le chef du gouvernement du Faso. «Par exemple, dans la lutte contre l’insécurité, nous bénéficions de l’appui de nos frères maliens. Ce qui sème la panique maintenant au niveau des terroristes», a-t-il dit.

Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela a aussi parlé du projet du chemin de fer Bobo-Dioulasso-Sikasso-Bamako qui est envisagé ensemble. «Mon ami, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga viendra un jour au Burkina Faso pour que nous poursuivions les discussions parce qu’il y a tellement de projets à mettre ensemble», a relevé le Premier ministre du Faso, avant de souligner la nécessité de réactiver bientôt la commission mixte de  coopération maliano-burkinabé.

Le visiteur de marque a noté avec satisfaction sa rencontre avec le président Assimi Goïta. « Le président Goïta est en avance par rapport aux points ayant fait l’objet des entretiens. Donc, c’est pour dire que nous regardons dans la même direction», s’est-il réjoui.

S’agissant de la lutte contre le terrorisme, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela a salué l’appui de notre pays. «Nous combattons ensemble les terroristes. Quand on a besoin du Mali, ils sont là. Quand le Mali a aussi besoin de nous et que nous pouvons le faire, nous serons là», a détaillé le Premier ministre burkinabé. Cette coopération intervient après une prise de conscience sur le fait que les deux nations ont un même destin.

«Si nous étions ensemble depuis longtemps, je ne crois pas que le terrorisme allait atteindre cette ampleur, je ne crois même pas qu’il aurait existé. Donc, il est temps de regarder dans la même direction et le président Assimi Goïta est en avance par rapport à nous…», a conclu Apollinaire Joachim Kyélem de Tambela.

Oumar DIAKITE

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Classement FIFA : Maroc en hausse, Sénégal en baisse, Tunisie, Mali et Côte d’Ivoire retrouvent un Top

Deux mois après la précédente édition, la FIFA a publié son classement des nations actualisé …

Laisser un commentaire

[youtube-feed playvideo="onclick"]