Dernières nouvelles

Investissement de la Diaspora malienne : Le projet Seginso 2028 lancé

L’Union des ambassadeurs (UDA) a lancé hier dans un hôtel de la place, le projet Seginso 2028 (le retour à la maison). La cérémonie a été prés

idée par le représentant du ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Fousseyni Sogodogo.

C’était en présence de l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Mali, Bart Ouvry et du président de l’UDA, Diadié Soumaré.

Le projet Seginso 2028 s’inscrit dans le plan d’action quinquennale de l’UDA avec pour objectif de proposer un mécanisme innovent afin d’attirer et de faciliter l’investissement issu de la Diaspora pour un développement harmonieux de notre pays.

Selon le président de l’UDA, l’initiative Seginso 2028 est composée de 4 projets, qui apportent une solution concrète aux problématiques identifiées. Il s’agit de la «Zone agricole partagée», un mécanisme basé sur une coopérative allant de la formation à la facilitation d’accès au foncier sécurisé pour des futurs entrepreneurs agricoles issus de la Diaspora. Il vise à insérer à moyen terme, des porteurs de projet dans la chaîne de valeur agricole.

Quant au programme de partage de compétences, il est une solution qui vise à renforcer en capacité le personnel soignant malien par la diaspora, autour de problématiques de santé publique. Le projet concernant la zone d’affaire est pensée comme un cadre global d’intégration des investissements de la diaspora à travers la mise à disposition de locaux commerciaux et professionnels adaptés aux besoins d’espace de travail partagé et un encadrement global des projets.

Le quatrième projet dénommé « FAT32 » est un outil digital permettant d’aider à informer et de mettre efficacement en relation l’offre et la demande d’investissement dans des projets productifs.

Diadie Soumaré expliquera que  le Seginso est un concept global dont le but est de rendre l’expérience d’investissement ou de retour au Mali positive et réussie. Pour lui, la préparation psychologique, financière, matérielle, l’adaptation environnementale et la mise en réseau sont autant des facteurs qui doivent être pris en compte dans le cadre d’un projet de retour. Il a estimé que la diaspora malienne compte plus de 1,2 million de personnes à travers le monde. En 2019, elle opérait des transferts de fonds vers le Mali à hauteur de 964 millions de dollars (environ 639 milliards de Fcfa).

L’ambassadeur de l’UE au Mali s’est dit convaincu que la diaspora peut jouer un rôle de levier et de changement dans une optique positive. «Trop souvent, on approche la thématique de la migration dans un angle de menace, et de ce qu’on voit dans la Méditerranée mais aussi dans le Sahara.

Il y a la menace pour l’intégrité physique des personnes pour leur avenir. Mais la migration peut aussi être un succès. Nous savons qu’aujourd’hui en Europe, nous avons besoin de cette migration», a reconnu Bart Ouvry. Et d’ajouter que pour l’UE, l’appui à la Diaspora occupe une place toute particulièrement dans leur action au Mali pour la promotion du développement socioéconomique.

De son côté, le représentant du ministre des Maliens établis à l’éxtérieur et de l’Intégration africaine a souligné l’importance de cette thématique portant sur la logique entrepreneuriale dynamique.  Fousseyni Sogodogo a noté que de nombreuses initiatives ont été engagées par son département sur la question de l’investissement productif de la diaspora, notamment l’étude sur l’état des lieux des diapositives et mécanisme existant pour l’inspiration de la diaspora malienne à l’investissement productif.

«Nous avons également engagé avec d’autres partenaires une initiative pour la mobilisation des compétences de la diaspora. Les transferts de fonds aussi importants de la diaspora doivent aller bien au delà du social par la création des revenus supplémentaires et des emplois durables», a-t-il expliqué. Avant d’ajouter que l’ambition de son département est la mise en œuvre du nouveau plan d’action de la politique nationale de migration.

Malikunafoni.ML/ Abdoulaye B Coulibaly

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

EDM Tombouctou : en arrêt partiel

Dans une note d’information diffusée le vendredi 16 février dernier, l’agence régionale d’EDM Tombouctou a …

Laisser un commentaire

RSS
Follow by Email
[youtube-feed playvideo="onclick"]