Dernières nouvelles

Coupe du Mali : Dr Choguel Kokalla Maïga, «C’est le Mali qui a gagné»

L’honneur est revenu au Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga de présider, cette année, la finale de la Coupe du Mali. Le chef du gouvernement avait à ses côtés plusieurs ministres, dont Mossa Ag Attaher, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne.

Après avoir remis le trophée au capitaine du Djoliba, Oumar Camara, le Premier ministre a salué, au nom du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, tous les acteurs qui ont contribué, de près ou de loin, à la réussite de l’événement. Dr Choguel Kokalla Maïga a ensuite rendu un hommage appuyé aux deux équipes pour la qualité de leur prestation. «Le Djoliba a remporté le trophée, mais pour moi, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu.

C’est la jeunesse malienne ou le Mali tout court qui a gagné. Le charme du sport, c’est qu’à la fin, il y a toujours une équipe qui s’adjuge le trophée. Aujourd’hui, c’est le Mali qui a gagné, c’est la jeunesse malienne qui a gagné, c’est le sport malien qui a gagné, c’est le peuple malien qui a gagné», a déclaré le chef du gouvernement.

Choguel Kokalla Maïga a également rendu hommage au ministre en charge de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, à la Fédération malienne de football (Femafoot), aux supporters et à l’ensemble des acteurs du football national pour le bon déroulement de la finale. «J’ai constaté une grande discipline et une maîtrise de soi chez les supporters. Plus d’une demi-heure après la fin du match, ils sont toujours sur place.

C’est un symbole très fort de l’attachement des supporters à leur équipe», s’est félicité le Premier ministre. «Malgré la crise que notre pays vit, malgré les difficultés de toutes sortes, renchérira le chef du gouvernement, le Mali participe activement à l’ensemble de compétitions internationales.

Grâce au sport, au même titre que notre armée, nos opérateurs économiques, nos chefs religieux, la société civile, bref notre pays reste debout. L’événement qui vient de se passer met un baume au cœur des Maliens. Nous avons besoin aussi de quelques périodes de réjouissance avec tout ce que notre pays vit comme difficultés».

Dr Choguel Kokalla Maïga qui a reçu une médaille de reconnaissance offerte par la Femafoot, a tenu à rendre hommage également aux invités et aux pays amis qui ont honoré de leur présence la finale de cette 61è édition de la Coupe du Mali. Il les a assurés de la reconnaissance et de la gratitude des autorités de la Transition et du peuple malien.

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Administration : Qui bloque donc la carte d’identité nationale ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans plusieurs quartiers de Bamako ainsi que l’intérieur du …

Laisser un commentaire

العربيةEnglishFrançais
[youtube-feed playvideo="onclick"]