Dernières nouvelles

Washington exclut l’Ethiopie, le Mali et la Guinée de l’AGOA pour avoir violé les principes de l’accord commercial AGOA

L’Éthiopie, le Mali et la Guinée ont été retirés du programme de préférences commerciales de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), a annoncé, samedi, l’ambassadrice Katherine Tai, représentante des États-Unis au commerce extérieur.

L’accès au marché américain sans droits de douane pour les exportateurs de ces trois pays a été fermé, ainsi, à compter du 1er janvier 2022.

«Les États-Unis ont exclu aujourd’hui l’Éthiopie, le Mali et la Guinée du programme de préférences commerciales de l’Agoa en raison d’actions prises par chacun de leurs gouvernements en violation des statuts» de l’Agoa, cette loi permet aux pays d’Afrique subsaharienne d’exporter vers les Etats-Unis sans droits de douane, a annoncé, samedi, l’ambassadrice Katherine Tai, représentante des États-Unis au commerce extérieur.

« Notre administration est profondément préoccupée par le changement anticonstitutionnel de gouvernement en Guinée et au Mali, et par les violations flagrantes des droits de l’homme, internationalement reconnues, perpétrées par le gouvernement éthiopien et d’autres parties au milieu du conflit qui s’étend dans le nord de l’Éthiopie » a indiqué l’ambassadrice Katherine Tai.

« Les États-Unis exhortent ces gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux critères statutaires afin que nous puissions reprendre nos précieux partenariats commerciaux », a-t-elle ajouté.

Selon l’ambassadrice Tai, la Guinée doit être suspendue « pour n’avoir pas établi ou n’avoir pas fait de progrès continus vers l’établissement de la protection de l’État de droit et du pluralisme politique ».

Tandis que le Mali qui a connu son deuxième coup d’État militaire en un an, en mai dernier, a été cité « pour ne pas avoir établi, ou ne pas faire de progrès continus vers l’établissement, la protection de l’état de droit, du pluralisme politique et des droits des travailleurs internationalement reconnus, et pour ne pas lutter contre les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnus ».

La sanction contre l’Ethiopie se justifie par rapport au conflit avec les rebelles du Tigré.

Avec ces sanctions, ces pays se voient privés des exonérations américaines de frais de douane sur les exportations, qui leur étaient accordées par les États-Unis.

En 2020, les exportations de l’Ethiopie vers les Etats-Unis se sont élevées à 525 millions de dollars, celles de la Guinée à 10 millions de dollars et celles du Mali à 2,2 millions de dollars.

Source: aa.com

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

CEREMONIE DE CLOTURE DE LA CARAVANE OPHTALMOLOGIQUE GRATUITE EN FAVEUR DES POPULATIONS DU MALI

La maison des ainés de Bamako a abrité ce jeudi, 27 Janvier 2022 la cérémonie …

Laisser un commentaire

العربيةEnglishFrançais
[youtube-feed playvideo="onclick"]