Dernières nouvelles

Front social : Le gouvernement met en place une équipe pour le dialogue

Sur instruction du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, et sous le leadership du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, une équipe ad hoc, composée de neuf membres du gouvernement

Sur instruction du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, et sous le leadership du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, une équipe ad hoc, composée de neuf membres du gouvernement, entamera très bientôt des dialogues et des échanges avec les partenaires sociaux afin d’apaiser le climat social et atteindre les objectifs du Plan d’action gouvernemental

Ce sujet était au centre du Conseil de cabinet tenu mardi dernier à la Primature. Autour du chef du gouvernement, de nombreux ministres ont pris part à cette réunion. En effet, sur instruction du chef de l’État, il a été demandé au gouvernement de discuter et trouver des voies et moyens en vue d’apaiser le climat social.

Car le gouvernement de Transition a des objectifs, un programme ambitieux et très cohérent consigné dans le Plan d’action du gouvernement. Nous sommes arrivés au constat, a révélé le porte-parole du gouvernement, que ces objectifs ne peuvent malheureusement pas être atteints sans que le climat social soit, au préalable, pacifié.

Selon le colonel Abdoulaye Maïga, au cours de trois heures d’échanges en Conseil de cabinet, le Premier ministre a décidé de mettre en place une équipe de travail composée de neuf membres du gouvernement. Il s’agit des ministres du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur.

S’y ajoutent les ministres de la Santé et du Développement social, de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, de l’Économie et des Finances, des Mines, de l’Énergie et de l’Eau ainsi que celui délégué chargé de l’Action humanitaire.

«Très rapidement, cette équipe ad hoc va rencontrer tous les partenaires sociaux en vue de parvenir à atteindre l’objectif, à savoir apaiser le climat social», a-t-il informé tout en admettant que le gouvernement comprend les revendications formulées ici et là par les différents partenaires sociaux.

«Je suis convaincu, en tout cas, c’est la position du gouvernement, qu’à l’issue des dialogues et de ces échanges, que nous parviendrons très rapidement à apaiser le climat social», a espéré le porte-parole du gouvernement.

Faut-il le retenir, pour le gouvernement, l’apaisement du climat social reste la condition indispensable pour permettre l’atteinte des objectifs du Plan d’action du gouvernement.

Oumar DIAKITÉ

Source : l’Essor

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Administration : Qui bloque donc la carte d’identité nationale ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans plusieurs quartiers de Bamako ainsi que l’intérieur du …

Laisser un commentaire

العربيةEnglishFrançais
[youtube-feed playvideo="onclick"]