Dernières nouvelles

Budget du District de Bamako: le défi de la réduction des charges

La session budgétaire de la mairie du District de Bamako qui s’était ouverte le lundi 18 octobre prendra fin aujourd’hui. La rencontre a permis de valider le budget 2022 de la mairie centrale évalué à 64, 026 milliards de F CFA contre 78, 533 milliards soit une diminution de plus de 14 milliards FCFA.

La session était présidée par la 1ère adjointe au maire du District, Mme CAMARA Fatimata TRAORE ; qui avait à ses côtés les autres membres du Conseil de délibération de ladite collectivité.

En outre du budget, la lecture et l’adoption du procès-verbal de la 3e session ordinaire du conseil d’administration ; l’examen et le vote des besoins nouveaux du personnel ; l’examen de la correspondance relative à l’abrogation de la décision portant création du Centre de formation professionnelle de Missabougou étaient aussi à l’ordre du jour.

Cette session est ouverte, après le débat public sur le projet de budget en vue de prendre en compte les aspirations et les préoccupations des acteurs dans la gestion du District de Bamako, à travers le budget.

A l’entame de son intervention, la 1ère adjointe au maire a rappelé le cadre légal de cet exercice en se référant à l’article 145 de la loi portant code des collectivités qui exige que le projet de budget soit préparé par l’ordonnateur et soumis au vote de l’organe délibérant de la collectivité.

Ainsi, le projet de budget au titre de l’exercice 2022 est équilibré en recettes et en dépenses à 64, 026 milliards de F CFA contre 78, 533 milliards, soit une diminution de 14,507 milliards de F CFA, a indiqué Mme CAMARA Fatimata TRAORE.

Elle justifie cette baisse non seulement par un souci de réalisme, mais aussi par les effets cumulés de la crise multidimensionnelle que traverse notre pays et de la Covid-19.

Egalement, elle a rappelé les nombreux défis auxquels la ville de Bamako est confrontée qui sont, cite-elle : l’insalubrité, la mobilité urbaine, l’incivisme et l’amélioration du niveau des recettes de tous genres.

Pour elle, la mairie du District ne peut pas relever ces défis sans les ressources financières. Et malheureusement, la collectivité peine en à mobiliser suffisamment pour faire face à ses missions. D’où l’appel de la 1ère adjointe à tous les acteurs de s’impliquer dans la mobilisation des ressources financières.

Aussi, elle a annoncé que dans l’exercice budget à venir, la mairie va maintenir le cap dans le cadre de la réduction de ses dépenses.

«Les efforts de réduction du train de vie de la mairie se poursuivront pendant l’année 2022 par une meilleure maîtrise des dépenses de fonctionnement», a-t-elle assuré.

PAR SIKOU BAH

Source: Info-Matin

À propos malikunafoni

Vérifiez encore

Sécurisation du Mali : La MINUSMA en difficulté

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) semble être …

Laisser un commentaire

العربيةEnglishFrançais
[youtube-feed playvideo="onclick"]