Dossier Bakary Togola: La plateforme de la lutte contre la corruption et le chômage se porte en « partie civile » et décide de porter plainte contre la CMDT

Pris à la gorge par le Procureur du Pôle économique le jeudi dernier et incarcéré le lendemain vendredi à la prison centrale de Bamako, le Président de l’APCAM, Bakary Togola, est dans une aventure judiciaire qui s’entame dure.

Après la sortie de la coordination conduite par l’ancien Président du Haut Conseil Islamique ,Imam Mahamoud Dicko ,c’est le tour de  la plateforme de la lutte contre la corruption et le chômage de sonner ,derechef ,le cor à la croisade contre la délinquance autoritaire et financière .

C’est du moins ce qu’on constate à travers cette constitution en partie civile dans l’affaire des ristournes ayant conduit à l’incarcération du griot-des-Rois ;pardon de l’allié de taille du Président Ibrahim Boubacar Keita  « En plus de la dénonciation, notre Plateforme PCC vous informe qu’elle a décidé ce jour de se porte PARTIE CIVILE contre Bakari Togola et ses complices pour détournement de fonds publics, faux et usage de faux, abus de confiance, escroquerie, enrichissement illicite » a déclaré hier le Président du comité de pilotage de la PCC,Pr Clément Dembélé avant d’enchainer que le mouvement a ,également ,décidé   de « plainte contre la CMDT pour complicité et négligence professionnelle ».

Affaire à suivre…

Source: Le Combat

 

Partager

Updated: septembre 18, 2019 — 9:07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Malikunafoni.ml, un Journal d’information en ligne, vous y trouvez l’actualité nationale et internationale sur le Mali dans divers domaines. Frontier Theme