Mali : RAPPEL SUR LA LOI PORTANT CHARTE DES PARTIS POLITIQUES : LA COUR CONSTITUTIONNELLE VISE-T-ELLE L’IMAM MAHMOUD DICKO ?

Un jour avant le lancement officiel du mouvement politique de l’imam Mahmoud Dicko, la Cour constitutionnelle du Mali a fait un rappel à l’ordre constitutionnel sur la charte des partis politiques, le vendredi 6 septembre 2019.

Cette sortie de la Cour constitutionnelle ne vise-t-elle pas Mahmoud Dicko ? En tout cas, il est ce leader religieux qui a officiellement lancé son mouvement politique.

Dans son communiqué de presse, la Cour constitutionnelle parle de la création de partis et mouvements politiques « en violation des dispositions constitutionnelles légales ». Elle a ensuite rappelé les articles qui interdisent la création des mouvements et partis politiques sur une base ethnique, religieuse, linguistique, régionalistes, sexiste ou professionnelle. Ce rappel de la Cour constitutionnelle est-il une réplique à Mahmoud Dicko qui s’apprêtait à lancer son mouvement le samedi dernier ? C’est en tout cas ce qu’ont pensé bon nombre de Maliens. Sur les réseaux sociaux, certains n’ont pas hésité à qualifier ce communiqué de presse de la Cour constitutionnelle sur la charte des partis politiques d’un à rappel l’ordre constitutionnel de l’ordre de Mahmoud Dicko.

Il est bon de rappeler à l’ordre constitutionnel, à chaque fois qu’il y a une violation de la loi fondamentale du Mali. La Cour constitutionnelle du Mali, comme elle a su faire cette fois-ci, va-t-elle poursuivre ces efforts pour toutes les autres violations de la constitution dans ce pays ? Le futur nous le dira, mais pour sa crédibilité, elle doit le faire.

Boureima Guindo

Source : Le Pays

Partager

Updated: septembre 10, 2019 — 10:51

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Malikunafoni.ml, un Journal d’information en ligne, vous y trouvez l’actualité nationale et internationale sur le Mali dans divers domaines. Frontier Theme