Grande interview de la semaine

Malick Diallo, chef de la cellule communication de l’EDM-SA

« L’EDM-SA met tout en œuvre pour satisfaire les besoins de la clientèle »

Votre rubrique « Grande interview de la semaine » reçoit Malick Diallo, chef de la cellule de communication de la société Energie du Mali (EDM-SA). Dans cet entretien, il donne des explications sur les coupures des mois de mars et avril. Il rassure la population que l’EDM-SA met tout en œuvre pour satisfaire leurs besoins. En cette période de fortes pluies, il appelle à la prudence afin d’éviter des accidents liés au courant électrique.

Malikunafoni : Quelles explications pouvez-vous donner aux coupures intempestives des mois de Mars- Avril ?

Malick Diallo : Tout d’abord, je tiens à présenter nos excuses, des excuses de l’EDM-SA, du département de Tutelle à l’ensemble de la population pour les désagréments qu’ils ont subi durant les mois de Mars et Avril 2019. Il faut dire que l’Energie du Mali est une société qui a une croissance de 10% chaque année. Cette croissance a besoin de puissance additionnelle pour pouvoir répondre à cette croissance. L’offre que nous avons aujourd’hui est en deçà de la demande.

Pour atténuer les coupures à la clientèle domestique, EDM-SA a sollicité et obtenu le soutien des opérateurs industriels pour leur déconnexion du réseau tous les jours de 18 h00 à 02 h00 du matin durant la période du 1er mars au 31 juillet 2019. EDM-SA est très reconnaissante à leur endroit, et tient à les remercier pour ce geste d’accompagnement et de patriotisme.

Pour revenir à votre question, nous avons eu à cette époque l’arrêt de quatre (4) centrales appartenant à deux de nos fournisseurs d’énergie indépendants créant un manque de 90 MW sur le réseau. Cette situation a été aggravée par l’incident survenu le réseau ivoirien sur la période du 7 au 10 Avril 2019, entrainant une forte réduction de nos importations d’électricité.

C’est le lieu de remercier et féliciter le personnel de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) pour sa mobilisation et son professionnalisme dans la remise en service diligente de cette ligne.

Depuis le mois de mai, nous constatons une amélioration dans la fourniture de l’électricité, cela est dû à quoi ?

L’amélioration que nous constatons depuis début mai s’explique par le fait qu’il y’avait des actions entamées par l’EDM-SA depuis 2018 pour permettre le passage de la pointe de 2019 sans problème.

Une partie des actions a abouti seulement en fin Avril début mai. Ce qui a permis avec l’aide de l’Etat et le soutien des partenaires techniques et financiers le redémarrage des 4 centrales qui étaient à l’arrêt. Du côté de la Côte d’Ivoire, la ligne a été réparée. Ce qui nous a permis d’avoir la puissance nécessaire sur le réseau pour faire face à la demande.

Cette ligne ivoirienne va connaitre un arrêt entre le 6 et le 9 Juin prochain à cause des travaux de réparations définitives et pourra engendrer des perturbations dans la fourniture.

Quelle est la capacité de production actuelle pour satisfaire la population ?

En pointe, c’est-à-dire pendant la pleine saison chaude, nous avons un besoin de 400 MW sur le réseau interconnecté. Aujourd’hui, la puissance installée propre à EDM-SA de nos centrales thermiques et des barrages est de 120 MW. Vous comprendrez déjà qu’il y’a un gap important à combler. Nous couvrant ce gap en achetant de l’électricité avec les sociétés sœurs de la Côte d’Ivoire, de la Mauritanie et avec la location des centrales thermiques.

Quel appel avez-vous à lancer à la population ?

Je tiens à éclaircir deux choses. La première chose : les perturbations et les coupures d’électricité que nous observons aujourd’hui ne sont pas du délestage.

Le délestage, c’est une coupure d’électricité volontaire, programmée et organisée. Par contre, La deuxième chose à savoir :   les perturbations que nous avons actuellement sont dues :

  • A des travaux programmés pour lesquels, la population est informée 72 heures à l’avance à travers la Radio National (ORTM), le site web EDM-SA, des texto envoyés sur les portables et sur les réseaux sociaux EDM-SA.
  • A des incidents qui arrivent souvent quand un véhicule heurte un poteau électrique, quand un homme pioche dans câble électrique, quand un arbre tombe sur des fils électriques ou quand un serpent crée un court-circuit dans un poste.

Ce ne sont pas des choses que nous programmons. Aujourd’hui, nous observons ou constatons par moment des perturbations ou des coupures. Elles sont dues essentiellement à des travaux surtout en cette période hivernale.

Il faut que les clients sachent que l’EDM-SA met tout en œuvre pour satisfaire leurs besoins.

Il ne faut surtout pas confondre un délestage et les coupures pour travaux ou incidents.

En période d’hivernage, j’aimerai attirer l’attention de la clientèle surtout celle des quartiers périphériques où il y a plein de réseaux pirates. L’eau et l’électricité ne se marient pas. Donc prudence !

Entretien réalisé par Abdoulaye B Coulibaly

Malikunafoni.ML

 

Partager

Updated: mai 28, 2019 — 11:01

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Malikunafoni.ml, un Journal d’information en ligne, vous y trouvez l’actualité nationale et internationale sur le Mali dans divers domaines. Frontier Theme