VIVANT AVEC UN HANDICAP Amadou Kasogué est une référence pour la jeunesse

Malgré son handicap, Amadou Kasogué travaille corps et âme pour gagner son pain quotidien. Propriétaire d’un garage mécanique à Sogoniko en commune VI du district de Bamako, il est une référence pour la jeunesse.

Mécanicien de son état, Amadou Kasogué est un jeune handicapé. Malgré son handicap, il travaille pour assurer son indépendance. Comme pour dire, le handicap n’est pas synonyme de mendicité ou de rien faire dans la vie.

Un adage nous enseigne qu’il n’y a pas de sots métiers, il n’y a que de sottes gens. Le jeune Kasogué a bien appris cette assertion en intéressant très à la mécanique. Il ne s’est pas laissé décourager par son apparence physique qui fait défaut. Travaillant avec courage et détermination, cet homme âgé de 35 ans a pu bâtir un garage situé à Sogoniko près du lycée Mabilé en commune VI du district de Bamako. Parti de rien et animé par un désir ardent de se frayer un chemin, il est chef d’entreprise.  « J’exerce ce métier il y a plus de 10 ans. Au début, ce n’était pas facile, mais j’ai su surmonter », nous a-t-il confié.

Amadou Kasogué  tire sa subsistance de ce métier. « Comme tous métiers, nous trouvons des difficultés. En dehors de cela, il y a des avantages. Je vends aussi des motos occasions. Ça me permet d’être indépendant », a-t-il-indiqué. Voilà, un exemple, une source d’inspiration pour la jeunesse en général et celle souffrant d’handicap en particulier.

Ce jeune entrepreneur qui fait la fierté de la jeunesse a aussi invité les jeunes à ne plus attendre les offres de l’Etat. Pour lui, seul l’entreprenariat jeune pourrait résoudre la problématique du chômage. « Le pays compte sur tous ses fils. C’est en acceptant d’entreprendre que nous pouvons participer au développement de notre pays », a-t-il fait savoir. Avant d’inviter l’Etat  a créé plusieurs structures de financement des initiatives de projet des jeunes.

Après notre entretien avec Amadou Kasogué, nous avons pu rencontrer :

Seydou Doumbia dit seydou Ba réparateur de Motos à sogonoko, l’amie, le confident et le complice d’Amadou Kasogué depuis plus de dix ans

« Nous avons vécu nos joies, nos peines ensembles. S’il s’agit de parler de Amadou Kasogué je pourrai écrire un livre, nous avons commencé la même année l’apprentissage dans le même garage, avant çà on était ami. C’est quelqu’un de bien, très ouvert.il a eu une enfance difficile mais il disait chaque fois que  lui il va réussir dans la vie, il ne sait pas comment. ? Mais il avait confiance en lui. Aujourd’hui Dieu merci on est tous des chefs de garages on a notre propre garage avec au moins 2 apprentis mais pendant les vacances on reçoit les élevés qui viennent d’eux même pour apprendre la mécanique. Amadou Kassogué est courageux, persévérance et honnête ce sont ces qualités qui sont la clé de sa réussite dans entreprenariat qui n’est pas du tout un secteur facile. « Bon vent mon Cher ami puisse Dieu le tout puissant t’assiste dans tes entreprises. »

SEYDOU DOUMBIA DIT SEYDOU BA REPARATEUR à Sogoniko en commune VI du district de Bamako.

Je suis Mohamed DENSO Menuiser métallique à sogoniko un voisin de travail de Amadou Kassogué.

 

Amadou c’est quelqu’un  qui  se bat beaucoup pour gagner sa vie, très respectueux  et il est très gentil avec tout le monde. Il n’a pas de problème avec ses voisins de travail. Il  dit toujours ce qu’il estime être sa vérité.

 

Source :

Abdoulaye B Coulibaly

Malikunafoni.ML

 

Partager

Updated: avril 30, 2019 — 6:56

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Malikunafoni.ml, un Journal d’information en ligne, vous y trouvez l’actualité nationale et internationale sur le Mali dans divers domaines. Frontier Theme