Cadre de suivi issu du processus de Dialogue, sur la justice et la sécurité au Mali.

L’auto Gare de sogoniko a servi de cadre le vendredi, 15 Mars 2019, pour le cadre  de suivi issu du processus de Dialogue, sur la justice et sécurité au Mali, organisé par l’alliance  des associations du Mali, les syndicats des transporteurs, les forces de l’ordre et l’administration de la commune VI du District de Bamako.

Cette causerie- débat  se situe dans le cadre de l’exécution du projet : la lutte contre l’insécurité au tour  des voies Urbaines de la commune VI du District de  Bamako  particulièrement le cas de l’Auto gare de sogoniko.

Le cas de l’Auto de gare de Sogoniko n’est pas fortuit, l’auto est une vitrine, c’est le lieu qui reçoit beaucoup d’étrangers, c’est le lieu également ou les gens exercent beaucoup d’activités comme le transport, le commerce. Mais l’auto gare de sogoniko est devenu depuis un certain temps un lieu d’insécurité par excellence, c’est pour cette raison que le projet s’est dirigé vers l’auto gare de sogoniko.

Ce projet est soutenu et financé par l’institut des Etats Unis pour la paix et l’association Malienne des droits de l’homme du Mali.

Durant deux ans le projet a organisé des sessions  de Dialogues ont réuni plusieurs acteurs : les syndicats des transporteurs, les forces de l’ordre, l’administration, à l’issu de ces sessions de dialogue un plan d’action a été élaboré  ce plan d’action a pris en compte certains phénomènes d’insécurités qui sont la lutte contre le trafic et la consommation des stupéfiants, le banditisme récurant au niveau de l’auto gare et l’insalubrité.

A l’issu de ce plan d’action il fallait  un cadre de concertation pour la suivi pour et la réalisation de ses objectifs c’est ce qui a amené à la création du cadre.

Depuis la création du cadre  des évolutions importantes ont été enregistré notamment : une collaboration active entre les forces de sécurité et la population, avant ce n’était pas évident mais aujourd’hui c’est une réalité en commune VI du District de Bamako. Grace  ce cadre beaucoup de choses ont été dénoncé à l’auto de sogoniko, des armes ont été découvert à l’auto, des bandits de grands chemins ont été traqué  suite à cette collaboration active entre les forces de l’ordre et la communauté. Le cadre s’il n’était pas créée il fallait le créée.

SOURCE : Abdoulaye B Coulibaly.

Malikunafoni.ML

Partager

Updated: mars 16, 2019 — 6:27

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 Malikunafoni.ml, un Journal d’information en ligne, vous y trouvez l’actualité nationale et internationale sur le Mali dans divers domaines. Frontier Theme